À PROPOS

Mandat
Les barreaux de section sont indépendants. Chacun a son bâtonnier, son premier conseiller, son conseil d’administration et son assemblée générale annuelle, de même que ses propres activités qui se veulent similaires, complémentaires ou différentes de celles du Barreau du Québec, selon l’expression de la volonté de leurs membres. Tous les avocats du Québec sont membres à la fois du Barreau du Québec et d’un barreau de section.

Objectifs

Outre la continuation du travail amorcé au cours de la première année de mon mandat,  nous pensons au cours de l’année 2019-2010,  finaliser les projets particuliers en cours ou amorcer depuis plusieurs années. Des démarches ont été entreprises par le Barreau du Québec concernant la négociation des tarifs d’aide juridique dans le but de favoriser l’accès à la justice et l’intérêt des avocats à accepter ces mandats. Nous sommes aux côtés du Barreau du Québec dans ce dossier qui nous tient à cœur.

Le développement d’un site moderne  nous permettra de mieux informer le public de nos actions et  de faire connaître certains sujets d’actualité, tout en les commentant.

Pour les membres le nouveau site permettra de retrouver toutes les informations qui concernent le Barreau de section.  Afin de mieux travailler, nous poursuivrons notre travail de mise à jour des règlements généraux et la modernisation de nos résolutions concernant notre fonctionnement, nous assurerons le développement du site internet de notre section, cela sera un avantage autant pour les membres que pour les citoyens.

Nous avons  décidé de regarder de près les comités de la section. Ces comités doivent être utilisés de meilleurs façon et pour ce faire  nous prévoyons définir les responsabilités de chaque comités et préciser nos attente en  confiés des mandats clairs sur des enjeux importants pour les citoyens et la communauté juridique.

Ainsi, nous serons outillés afin de participer à l’avancement de notre profession,  nous agirons toujours dans le souci de la protection du public et nous assurerons mieux notre présence auprès de la population. Il nous sera aussi plus facile de nous prononcer sur certains sujets ou de revendiquer des changements à des situations inacceptables.

Maître Andrée Rioux, bâtonnière

Avis légal  –  © Barreau du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 2019