Message du Barreau du Québec:

 

Nous désirons vous informer qu’un appel général de candidatures ayant pour but de pourvoir les postes vacants au sein des comités statutaires, consultatifs et des groupes d’experts du Barreau du Québec aura lieu du 1er mars au 15 avril prochain. En ce qui concerne les Comités statutaires, la durée des mandats est de 4 ans, soit du 1erseptembre 2022 au 31 août 2026.

 

Nous vous demandons de bien vouloir solliciter les membres de vos Barreaux de section respectifs afin que ceux qui souhaitent siéger au sein d’un Comité statutaire, d’un comité consultatif ou d’un groupe d’experts puissent déposer leur candidature en fonction de leur intérêt et expérience. 

 

Les informations, les conditions et le formulaire à compléter pour soumettre sa candidature se trouvent ici : https://www.barreau.qc.ca/fr/le-barreau/gouvernance/comites.

 

Nous souhaitons vous rappeler que dans le cadre de sa mission de protection du public, le Barreau du Québec assure le respect et la promotion du droit à l’égalité, de l’équité, de la diversité et de l’inclusion au sein de la profession, à toutes les instances de son organisation. Reconnaissant la richesse de la diversité, le Barreau accueille et encourage les candidatures des personnes de tous les groupes afin de tendre à refléter la diversité de genre et d’identité, la diversité ethnoculturelle et les autres formes de diversité qu’on retrouve au sein de la profession et de la population. Pour en savoir plus sur notre engagement envers l’équité et la diversité, consultez notre Politique intégrée sur l’équité et la diversité.

 

Veuillez prendre note que les candidatures seront étudiées par un comité composé de la bâtonnière du Québec et des vice-présidents du Barreau, qui présentera par la suite ses recommandations au Conseil d’administration pour approbation. La composition des comités sera déterminée par le CA lors d’une réunion du mois de juin et les membres nommés seront informés dans les semaines qui suivront. Des formations obligatoires seront dispensées.

 

Les candidatures qui n’auront pas été retenues cette année seront conservées dans une banque afin de combler une vacance en cours de mandat, le cas échéant. Cette banque, disponible en tout temps, est conservée pour une période de quatre ans.

Offre d’emploi Avocat aux affaires juridiques prolongation

Pour s’inscrire: https://www.avocatsdeprovince.qc.ca/congres2021/?utm_source=All&utm_campaign=Congrès+AAP+2021+-+annonce+officielle&utm_medium=email

Chers consœurs et confrères,

La présente a pour but de vous faire profiter de l’opportunité d’élargir votre champ de pratique professionnelle.

En effet, l’Association des médiateurs familiaux du Québec (AMFQ) envisage de de faire des démarches de subventions dans le but de financer la formation de base en médiation familiale en présentiel, et ce, au même coût que celle offerte à Montréal.

L’AMFQ a ciblé trois régions du Québec, dont le Bas-Saint-Laurent. En collaboration avec votre Barreau de section, la formation de soixante heures pourrait être dispensée à Rimouski au coût habituel de 1750,00$ + taxes, si la demande le justifie. Le seul critère de base est d’avoir trois ans de pratique, pas nécessairement en droit familial. Vous comprendrez que cette offre est unique et intimement liée aux transformations qui touchent notre profession !

Afin d’aller de l’avant avec ce projet, nous aimerions connaitre votre intérêt pour une telle offre de formation d’ici le 7 mai 2021 midi en nous signifiant votre intérêt à cet effet, et ce, par courriel à l’adresse suivante :  Batonnier@barreaubslgim.com (ADRESSE COURRIEL DU BARREAU).

Dans l’attente de vos courriels, recevez chers consœurs et confrères, mes salutations distinguées.

Charles Bernard Bâtonnier

En vertu de l’article 77 du Code du travail, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale dresse annuellement une liste d’arbitres de griefs après consultation du Comité consultatif du travail et de la main-d’œuvre (CCTM) visé à l’article 12.1 de la Loi sur le ministère du Travail. Pour ce faire, il doit s’assurer que la liste est constituée de personnes impartiales, compétentes et disponibles.

En effet, les arbitres de griefs et de différends sont les personnes désignées par les parties à une convention collective de travail ou, à défaut d’accord, nommées par le Ministre, en vue de régler de façon finale toute mésentente relative à l’interprétation ou à l’application d’une convention collective ainsi qu’à la négociation ou au renouvellement de celle-ci. De plus, l’élargissement du champ de compétence des arbitres leurs donne désormais le pouvoir d’interpréter les droits et obligations substantiels prévus par les lois sur l’emploi contenus implicitement dans chaque convention collective.

Afin de garantir la relève et le renouvellement du corps arbitral, notamment en assurant une meilleure représentation des femmes dans la profession, le CCTM lance un appel de candidatures en vue de recommander au ministre du Travail la nomination de spécialistes en relations du travail pour agir à titre d’arbitres de griefs et de différends dans diverses régions.

C’est avec plaisir que nous vous transmettons l’appel de candidatures, lequel peut également être consulté en ligne sur le site du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (Secteur du Travail : www.travail.gouv.qc.ca).

La période de réception des candidatures s’étend du 1er au 26 mars 2021.

Lors de son assemblée générale annuelle 2020, les membres du Barreau du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ont renouvelé leur adhésion à l’Association professionnelle des avocates et avocats du Québec (APAAQ).

La mission de l’APAAQ est de défendre et promouvoir les intérêts professionnels et socio-économiques des avocates et avocats membres du Barreau du Québec. Le Barreau du BSLGIM croit que le bien-être de ses membres ne peut que favoriser un meilleur service aux citoyens.

Avis légal  –  © Barreau du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 2019